(Français) Tolérance alignement d’arbres

(Français) Tolérance alignement d'arbres

(Français) Les tolérances d’alignement d’arbres sont définis par plusieurs intervenants :

  • Le constructeur de l’accouplement :

Il définit les limites d’utilisation de l’accouplement en fonction de sa vitesse de rotation et eventuellement du couple transmis.

  • Point positif – Il connaît parfaitement son accouplement et ses limites.
  • Point négatif – Il ne connaît pas le contexte de son utilisation et ne peut donc pas tenir compte des instalations de part et d’autre de son accouplement
  • la “norme” d’alignement d’abre :

Elle définit les limites d’alignement en fonction du type d’accouplement  (flexible / allonge / rigide) et de la vitesse de rotation.

  • Point positif – elle est valable dans tous les cas et tient compte des éléments de part et d’autre de l’accouplement (roulements; joints…) 
  • Point négatif – elle est sevère et exige de la precision.

(Français) Focus sur les préconisations du constructeur

(Français) La tolérance définie par le constructeur d’accouplement définit la limite maximum d’utilisation de son accouplement. Cela inclut la tolérance de centrage à l’usinage , la tolérance de faux-rond des arbres, les éventuelles croissances thermiques et enfin la tolérance d’alignement.

(Français) Tolérances préconisées par "la norme"

(Français) Nous vous conseillons de vous référer à ce tableau issu des préconisations des constructeurs d’appareil d’alignement laser.

NB: Les ouvertures sont données pour un diamètre d’accouplemement de 100mm. 

(Français) Les limites de la norme

(Français) Pourquoi la norme est-elle aussi sévère ? Comme toutes choses, elle a des limites.

Prenons le cas de la concentricité Verticale et Horizontale maximum pour une machine tournant à 1500Tr/min.

La norme permet une concentricité maximum de ± 0.09 mm dans les deux directions (Verticale et Horizontale).

Imaginons que vous soyez au maximum autorisé dans les deux directions, votre concentricité combinée sera de 0.127mm par rapport à l’axe de votre machine de référence et non 0.09mm …  (le théorème de Pythagore vous le démontrera mieux que nous)

Voila pourquoi, selon nous, la norme est si sévère.